«

»

Nov 07

#1 Mon premier achat immobilier – Procédures

Notaire

Il existe plusieurs type de contrat quand il s’agit de lié un acheteur et un vendeur lors d’un vente d’un bien immobilier. Pour ma part, le contrat choisis est le compromis de vente chez le notaire.

Il peut se faire soit à l’agence l’immobilière, ou plus fréquemment chez le notaire, qui est tout de même un gage de confiance. Concernant l’achat de mon studio, le rendez-vous pour signer le compromis de vente a été pris dans le mois suivant la négociation.

La procédure est la suivante, le vendeur contact son notaire (le plus souvent celui qui lui avait vendu le bien précédemment), pour l’informer de la vente du bien. Celui-ci s’exécute à fournir les documents nécessaire à la vente, vérifier plusieurs informations ( absence de litiges, demander les derniers PV d’assemblée générales, les diagnostics, pour vérifier qu’il n’y ait pas de gros travaux de prévus ou de choses dangereuses concernant l’amiante ou l’électricité, pour ainsi vous en informer,  le carnet d’entretien de la copropriété etc … ). En résumé, tout ce qui concerne le bien, pour le connaître au maximum. Car, comme peu de gens le pense, le notaire est là pour vous protéger en tant qu’acheteur, d’où l’importance d’avoir un notaire sérieux et que l’on connait bien.   Vous me direz : « Je n’ais jamais effectué d’achat immobilier, je ne connais pas de notaire » , ce n’est pas grave, j’étais dans votre cas ! J’ai pris le notaire de la vendeuse pour l’achat du studio, je n’avais pas vraiment le choix et je me suis dit que je verrais ce qu’il vaut, pour par la suite le garder si je devais faire d’autres achat.

Me voilà donc au Rendez-vous, je m’assois dans la salle d’attente en compagnie de la vendeuse, nous discutions en attendant le notaire. Elle m’expliquait que c’était bien que j’investisse jeune (sachant que mon but à la base, n’était pas de faire une carrière d’investisseur mais de placer « correctement » mon argent). Puis elle me parle d’un livre « Comment je suis devenue rentière en 4 ans » d’Elise Franck. Elle me le conseille vivement, je note ainsi le nom du livre pour par la suite l’acheter (je reviendrais sur ce livre par la suite).

Le notaire arrive, et là je me dis que c’est bon je dois y aller, petite appréhension avant la signature tout de même. Nous reprenons ainsi les différents documents concernant l’appartement (PV d’assemblée générale, diagnostics etc …). Il est également possible d’inclure des conditions dites « suspensives » dans le compromis. En effet, ce sont des conditions qui doivent être réalisées entre la signature du compromis de vente et la signature de l’acte authentique de vente. C’est généralement l’obtention d’un crédit immobilier, ou l’acceptation par le conseil syndical de réalisation de travaux par exemple. Ce qui veut dire, que si l’une ou l’autre condition n’est pas réalisée, le compromis sera caduc et la vente annulée. Pour ma part je n’avais aucune condition suspensive, car pas de crédit immobilier.       Concernant le financement, je n’avais pas effectué de crédit (je le regrette un peu maintenant), car j’avais vraiment mis toutes mes économies dedans, ce qui était le but, et en plus j’ai demandé à mes parents de me prêter de l’argent, car il m’en manquait pour le financer à 100% en plus des frais des notaires. Concernant les frais de notaires, et cela regardez bien quand vous achèterez, ils sont calculés sur la valeur du bien immobilier et non le prix d’achat , je m’explique :

Pour l’achat de mon F1 meublé de 43 500€ , était compris 2 000€ de meubles. Ainsi la base de calcul des frais de notaire était de 41 500€ et non de 43 500€. Ce n’est peut être pas beaucoup me diriez vous , mais si vous faites un achat d’un appartement avec une cuisine équipée à 6 000€ , en plus de meubles de salon et/ou salle de bain , cela pourrait représenter une belle somme d’argent.

Tout ce qui ne se rapporte pas à l’appartement (mobilier et décoration), il faut les déduire de la base de calcul des frais de notaire. Ainsi, le montant de mon investissement total était de 43 500€ + 3900€ de frais de notaire. Les frais de notaire représentent près de 10% du bien, ce qui est conséquent, par rapport aux 7/8% que l’on entend habituellement. Mais pour les petites sommes, le ratio se rapproche des 10%, donc plus le bien est cher, moins le pourcentage des frais de notaire sera élevé. Pour calculer les frais de notaire, tapez « calcul des frais de notaire » dans Google, il y aura tout un tas de site qui feront le calcul pour vous. Cela sera à titre indicatif car tout dépend de votre département et surtout de votre notaire.

Après avoir regardé les documents, posé mes questions au notaire, il était l’heure de signer le compromis de vente. Dans ce cas là, emmenez un bon stylo 🙂 car vous aurez beaucoup de signatures et autre paraphes à faire sur les documents. Une fois ces signatures et paraphes effectuées, je me dis le bien sera à moi d’ici 2 à 3 mois car le notaire doit encore travailler sur le dossier avant de signer l’acte authentique. Je me sens soulagé car comme on dit les dés sont jetés, et mon projet de placer mes économies dans la pierre vont se réaliser !

Mais il est tout de même possible de renoncer à la vente, et cela dans les 7 jours à compter de la date de réception de la lettre du notaire ( dans mon cas cela était 7 jours, maintenant c’est 10 jours). Dans cette lettre vous retrouverez le compromis de vente, les documents annexes associés et une information stipulant que suivant l’article 271-1 du Code de la construction et de l’habitation, vous pouvez renoncer à la vente en renvoyant une lettre recommandée avec accusé de réception dans les 10 jours suivant la réception de la lettre. Ce que je n’ai pas fait car je voulais aller au bout de cet achat.

En attendant la signature de l’acte authentique, j’ai acheté ce fameux livre que m’avais conseillé la vendeuse « Comment devenir rentière en 4 ans » d’Elise Franck. Ce livre retrace l’histoire d’une investisseuse partie de rien, qui en 4 ans à réussi à devenir rentière. Elle explique dans ce livre sa stratégie, ses conseils et les pièges à éviter. Au premier abord, on pense qu’elle vend du rêve mais non, car rentier ne veut pas dire riche, rentier veut dire vivre de ses investissements. Ainsi elle dégage un revenus de salaire de cadre du fait d’avoir acheté des appartements. Je ne vous cache pas que ce livre m’a marqué, m’a ouvert l’esprit sur beaucoup de choses et je vous le conseil vivement ! L’idée de vivre de la rente d’appartements me plait beaucoup, car cela me permettrait d’arrêter de travailler et de profiter un maximum de la vie ! Je ne dis pas que je n’aime pas mon travail, mais je préfère passer du temps avec ma famille et mes amis que de travailler, ce qui me semble évident pour la plupart d’entre nous.  Je pense que c’est après cette lecture que j’ai vraiment réalisé que je voulais embrasser une carrière d’investisseur dans l’immobilier, j’étais déjà dans l’optique d’acheter un deuxième appartement, avant même d’avoir signé l’acte authentique du premier.

Pour la signature de l’acte authentique, environ 2 mois après le compromis de vente, il n’y a rien à signer si ce n’est l’acte en lui-même. En effet, tous les points ont été abordés dans le compromis de vente, le notaire durant ces deux mois, à effectué les démarches auprès de l’administration et vérifier que tout est en règle.

Il m’a juste fallu auparavant, quelques jours avant la vente, effectuer le virement vers le compte du notaire, pour qu’il puisse avoir l’argent le jour de la vente.

A l’issue du rendez-vous, le notaire m’a remis des certificats validant la vente et la surface du bien.

Me voici donc propriétaire de mon premier logement, j’étais heureux, mon argent était placé et je pouvais dès le mois suivant toucher mon premier loyer avec le locataire déjà présent.

L’idée d’acheter le prochain trottait déjà dans ma tête.

Vous savez tout sur mon premier achat immobilier, de la lecture de l’annonce sur Leboncoin à la signature de l’acte authentique. J’espère cela vous aidera à vous lancer dans l’immobilier, que ces articles vous auront aidé à vaincre votre peur.

Dites moi, dans les commentaires,  si vous êtes prêt à passer à l’action à présent 🙂

Vous avez aimé cet article ? Téléchargez gratuitement Votre guide de 40 pages :    « 10 Astuces pour commencer à investir dans l'Immobilier »


 

Rating: 4.7. From 3 votes.
Please wait...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *